Quatrième marche :

L’Éveil Spirituel

 

Transition entre la 3e et la 4e marche.

 

Sur la troisième marche, nous avons pris conscience que l’ego a inventé ou fait le corps et tout ce qui compose l’univers matériel. Nous avons tout essayé pour diviniser la matière, c’est-à-dire pour rendre la matière digne du divin. L’ego et ses inventions ne sont pas dignes de Dieu ni de ses Fils bénis.

 

L’ego, que nous avons inventé et qui a pris la place de Dieu dans notre délire, n’est pas Dieu ni le Fils de Dieu, c’est nous qui sommes ce Fils et l’avons oublié. C’est par ce déni que constamment nous reproduisons toujours le même rêve avec des couleurs différentes.

 

C’est comme si nous nous étions endormis en croyant que nous nous sommes séparés de Dieu, donc de son Amour. Dans notre sommeil, nous avons inventé un monde basé sur l’idée que nous avons usurpé le pouvoir de création de Dieu et de cela nous nous sentons très coupables. Heureusement, comme ce n’est qu’un rêve, Dieu est toujours là dans son Ciel avec son Fils bien-aimé à qui il a tout donné.

 

Ce n’est pas par la magie, mais par le pardon.

 

À ce niveau, nous semblons croire, qu’il y a un monde illusoire qui est inventé par l’ego et un autre créé par Dieu, et que ces 2 mondes apparents sont tous deux nés de la vérité et que l’un expliquerait l’autre. C’est faux parce que le réel est né de la vérité et l’irréel inventé de l’erreur; ces deux mondes sont opposés, donc incompatibles.

 

Ce n’est pas par la nourriture, l’action, le travail, les rituels, ce n’est pas par l’eau, les relations, le bénévolat, l’entraide, ce n’est pas par l’air, la respiration, la méditation, ce n’est pas par le feu, la consécration, la dévotion, le service au maître, mais c’est par le pardon de soi par l’autre que la porte de l’illumination ou l’Éveil arrivera.

 

Plus nous nous éveillons, plus nous découvrons que tous les trésors de la terre ne valent rien, ils ne sont qu’illusions et nous serons retirés à tout moment par l’ego qui se nourrit exclusivement de culpabilités, de colère, d’attaques, de peurs et de rancœurs.

 

Le choix de l’éveil spirituel.

 

Tout sur cette terre vit dans la dualité, tout est éphémère parce que l’ego l’a inventé. Donc, la question à se poser est quel choix nous devons faire? Le cycle des naissances et des morts se terminera seulement quand nous aurons pris position, parce que la notion de karma et de réincarnation a été inventée par l’ego et non par Dieu. Ce monde dans lequel nous semblons vivre est le monde de la mort, tout dans ce monde est mortel et se bat constamment pour survivre; il ne peut être de Dieu.

 

C’est ce choix, cette décision qui caractérise la quatrième marche. Sur cette marche, nous réglerons le conflit d’autorité. Il s’agit de savoir « qui est réellement notre Père », et pour le déterminer nous devrons connaître qui nous sommes réellement. Sommes-nous réels ou irréels, sommes-nous nés du monde de l’illusion, c’est-à-dire de l’ego ou du monde divin, c’est-à-dire de l’unique Créateur, Dieu le Père.

 

Nous pourrons être vraiment heureux que dans notre véritable réalité de Fils de Dieu ou tout est réel et éternel. À ce niveau, nous vivons comme dans un rêve et comme ce rêve nous semble la réalité, nous avons besoin d’aide et cette aide il faut la demander, cette Aide s’appelle l’Esprit Saint : « Vous avez rêvé d’un ego séparé et vous avez crû en un monde qui repose sur lui. C’est très réel pour vous et vous ne pouvez pas le défaire en ne faisant rien et en ne changeant pas. Si vous voulez renoncer au rôle de gardien de votre système de pensée et me l’ouvrir, je le corrigerai très doucement et je vous reconduirai chez vous ».

 

Cette quatrième marche est des plus intenses, notre manière de voir le monde devient très, très différente, l’idée que « l’Esprit est Un » créé et dirigé par le Père est de plus en plus présente et nous voulons de plus en plus voir à travers Lui. Beaucoup de barrières tombent et nos projets personnels sont de moins en moins importants parce que nous voulons « être » et tout faire sous la direction du Père. La Volonté de Dieu est le bonheur pour chacun de nous et cette Volonté de bonheur est la seule Volonté qui soit.

 

Résumé :

 

1— Nous cessons graduellement d’inventer le monde de l’ego par le pardon de soi par l’autre au lieu de porter des jugements.

 

2— Nous reprenons conscience que ni nous ni notre frère ne sommes l’ego, mais le Fils béni du seul Créateur et Père que nous avons tous.

 

3— En défaisant l’ego que nous avons fait, avec le Saint-Esprit que nous avons choisi comme Enseignant, nous pourrons dire bientôt : « Je sais ce que je suis et je veux accepter mon héritage ».

 

** Sur la quatrième marche, l’Éveil spirituel, nous choisissons de nouveau, c’est-à-dire que par le rappel que nous sommes, Fils de Dieu, nous nous réveillons doucement à notre réalité de pur esprit.