Extrait d’une Conversation...

« “Votre réalité immortelle p.55-56-57''

  

— Comment s’est passé l’instant de la séparation

qui n’a jamais eu lieu?

Pursah : Tu dois comprendre qu’auparavant toute ton expérience était parfaite. Tu ne manquais de rien, tu n’avais aucun problème et tu ne connaissais rien d’autre que l’extase. Cette joie parfaite ne peut s’exprimer par des mots. Mais maintenant, avec cette idée de séparation, c’est comme si tu avais fait une énorme gaffe. C’est comme si tu avais perdu Dieu, ce qui veut dire que c’est comme si tu avais tout perdu!

— Donne-moi un exemple?

Pursah : La seule expérience en ce monde qui pourrait ressembler un peu à ce que tu as ressenti au moment de la séparation originelle d’avec Dieu, ce serait la mort de la personne que tu aimes le plus. Qu’arrive-t-il quand cette personne meurt? Tu en es séparé. Tu penses que tu ne la reverras jamais. Évidemment c’est faux, car personne ne meurt, mais c’est l’impression que tu as. C’est réellement la représentation symbolique, en ce monde, de la première séparation. Et la séparation originelle, celle d’avec Dieu te donne beaucoup de remords.

— Qu’est le Saint-Esprit?

Arten : On pourrait dire que le Saint-Esprit est le souvenir de ton vrai foyer avec Dieu, qui est la partie juste de ton esprit.

— Que dit le Saint-Esprit?

Pursah : Et la vérité qui t’est donnée par le Saint-Esprit est une tout autre histoire. Le message du Saint-Esprit est celui-ci : « Quel est ton problème? Tu connais Dieu. Tu as toujours été avec Lui et Il te donne tout. Que n’a-t-il jamais fait d’autre que de t’aimer? Tu n’as qu’à oublier cette idée stupide et à rentrer au foyer. Le problème est résolu. »

— Qu’est-ce que l’ego?

Arten : L’ego est la partie fausse, née de cette idée de séparation. Il n’est rien, mais nous fait croire qu’il a beaucoup de pouvoir.

— Comment cette idée de séparation perdure-t-elle?

Arten : Ce n’est pas facile, car tu t’en veux beaucoup et l’ego tire profit de tes peurs. Dans cette nouvelle expérience de conscience, tu penses que tu as tout perdu et l’ego est plus qu’heureux de te faire croire que tu as fait quelque chose de mal.

L’ego te dit : « Tu dois payer, mon ami. Dieu est très fâché de ce que tu as fait ». Maintenant, si tu as fait quelque chose de mal, n’est-ce pas là l’idée du péché? Et si tu as péché, cela veut dire que tu es coupable. Et si tu es coupable, cela veut dire que tu seras puni.

Mais, à ce niveau, tu penses que tu seras puni par Dieu Lui-même! Il en résulte la peur de Dieu, que tu éprouves toujours, même si tu n’en es pas conscient. La terrible culpabilité de ton esprit est toujours là, mais, comme l’esprit est holographique, l’expérience de la vérité s’y trouve aussi.

Et l’ego ne te laisse pas un instant de répit, il te dit : « je connais un moyen de te cacher. Tu pourras créer ta propre vie. Tu auras ta propre identité personnelle. Tu décideras de tout. Tu seras quelqu’un de particulier ». Et la cerise sur le gâteau : « Non seulement tu vas t’échapper du malheur que tu ressens, mais, en plus tu vas devenir Dieu ».

— Qu’est-ce que l’univers?

Tout ce que tu as nié et projeté à l’extérieur, toutes les horreurs que tu pensais de toi, toute ta culpabilité et ta peur d’être puni. Ce déni projeté à l’extérieur et vu comme se trouvant à l’extérieur de toi. C’est ce qui cause la création de l’univers spatio-temporel, à commencer par le big-bang.

— Quel est son but?

Le but véritable de l’univers, bien que tu l’aies oublié par le déni, est que tu paraisses échapper à ce que tu crois et ressens au sujet de toi-même. Maintenant, il n’est plus en toi, mais à l’extérieur. Mais il n’y a rien à l’extérieur, c’est une illusion d’optique.

— Comment en sortir?

Par le pardon quantique, ce qui veut dire le pardon de soi par l’autre.